Une nouvelle année en CP

L'année se termine, et je commence déjà à réfléchir à l'année prochaine :

Ce qui est certain, c'est que je vais garder la même façon d'apprendre à lire aux enfants, en essayant d'améliorer les petits points où je n'ai pas été efficace cette année : au moins avec cette méthode, tous mes élèves ont compris le principe de la combinatoire, et aucun n'a été perdu et noyé dans les apprentissages. Certains lisent encore lentement en fin d'année (et c'est cela que je vais essayer d'améliorer), mais tous lisent !

Comme je vais sans doute garder mes élèves de GS en CP, il me faut de nouveaux albums !

 Après mon année autour du monde, j'ai pensé à une année autour des personnages archétypes de la littérature de jeunesse :
- les sorcières avec "la rentrée de la petite sorcière" et "Cornebidouille"
- les pirates avec un documentaire
- les sirènes et le monde marin avec "la petite sirène" et ... ? (peut-être un documentaire sur la mer ?)
- les ogres avec "l'ogre Babborco" et "le géant de Zéralda"
- les chevaliers, princesses et dragons avec "la princesse, le dragon et le chevalier intrépide" peut-être complété par un autre album de Pennart ("le loup est revenu")

Avec cela, il devrait y en avoir pour tous les goûts !

Recette du gâteau au citron confit

Pour fêter les anniversaires de la classe, nous réalisons un gâteau par période : tous les élèves qui fêtent leur anniversaire dans la période apportent un ingrédient et confectionnent ensemble un gâteau en suivant une recette. 

Cela permet à chaque élève de la classe de cuisiner au moins une fois dans l'année, et c'est aussi l'occasion de partager un moment convivial.

Voici la recette du gâteau au citron confit que j'ai adapté pour les CP.

D'après le logiciel Anagraphà ce stade de l'année, la recette est déchiffrable à 85% en suivant ma progression dans l'étude du code.


Le fabuleux voyage de Lola : un album à nager

Je profite de mon voyage en mer pour parler un peu de cet album que j'ai découvert l'année dernière, et que je trouve parfait pour préparer et accompagner des séances de natation au cycle 2 : 

Le fabuleux voyage de Lola, de Lou Tarr et Marion Devaux (Editions EP&S)
Vous venez d'ouvrir un album à nager.
Il vous raconte une histoire.
Et cette histoire vous permettra de nager !
Pensatou adorait jouer dans la mare avec ses amies souris. Têtanlère, lui, n'aimait pas trop les mares. C'est en tout cas ce qu'il disait. Pensatou se demandait bien pourquoi.



Pensatou et Têtanlère sont deux souris qui se laissent guider par leur amie Lola la loutre, pour faire un fabuleux voyage, en passant par des endroits très exotiques : Titeplage, Granbassin, Hautecascade... autant de noms qui font rêver !

En suivant les aventures de Pensatou et Têtanlère, les élèves font des découvertes qui leur permet de mieux appréhender les séances en piscine : 
- on peut mettre la tête sous l'eau, et même ouvrir grand la bouche, et l'eau n'entre pas dans le corps
- on peut se déplacer à la surface de l'eau, en s'allongeant et en regardant le fond du bassin
- si on descend tout au fond de l'eau, l'eau nous ramène à la surface
etc...

Chaque nouvelle découverte est amenée par une appréhension de Têtanlère, qu'il vit à travers ses cauchemars, et que Lola l'amène à dépasser grâce à un accompagnement bienveillant. 

Lola l'encourage à se souvenir de ce qu'il sait déjà, à regarder comment font les autres, et lui permet petit à petit de se familiariser avec cet environnement si différent de la terre ferme. 


Et maintenant que j'ai présenté le livre, voici comment nous procédons lors des séances de natation dans mon école : 

Nous disposons de huit séances de natation en CP, et autant en CE1. L'objectif est de faire passer le test d'aisance aquatique à la fin de ces seize séances. 
Notre piscine dispose d'un unique bassin, de faible profondeur à une extrémité (1m environ) et à grande profondeur à l'autre extrémité (plus de 2m). 

- Première étape : nous lisons d'abord l'album en classe, et nous échangeons autour des découvertes de Pensatou et Têtanlère. C'est aussi l'occasion d'expliquer comment se dérouleront les séances, et de parler de ses éventuelles appréhensions. 

- Deuxième étape : la première séance de piscine est une séance d'évaluation diagnostique. 
Nous demandons aux élèves d'entrer dans l'eau dans la partie la plus profonde, comme ils le veulent (en s'asseyant et en se laissant glisser du bord, par l'échelle ou en sautant...), puis de se déplacer sur toute la longueur du bassin en restant toujours le long du bord

Nous faisons le choix d'emmener directement les élèves en grande profondeur, sans ceinture ou autre matériel, mais toujours le long du bord, de façon à ce que tous les élèves soient constamment en sécurité. 

Ensuite, nous observons leur façon de se déplacer dans l'eau (accrochés au bord à la verticale, allongés dans l'eau tout en se tenant au bord, sans toucher le bord, la tête sous l'eau/ au-dessus de l'eau...)

Dans la partie à faible profondeur, nous leur demandons d'essayer d'attraper quelques objets lestés, et nous observons là aussi leurs compétences. 

A la fin de la séance, nos observations nous permettent de distinguer deux groupes homogènes d'élèves. 

- Troisième étape : durant les six séances suivantes, chacun des deux groupes occupe une des deux longueurs du bassin, accompagnés d'un enseignant (nous y allons à deux classes). Les élèves doivent réaliser un parcours, de la partie en haute profondeur, jusqu'à la partie en basse profondeur, en respectant quelques consignes données, et toujours le long du bord. Ces consignes ont pour but d'amener les élèves à se familiariser et à progresser petit à petit dans cet espace aquatique. Elles font parfois appel à l'histoire de Pensatou et Têtanlère. J'essaie en particulier d'utiliser le vocabulaire si particulier à l'album, qui fait sens pour les élèves.

Des élèves en activité 
Sur le parcours, les élèves font l'aller dans l'eau, et le retour en marchant le long du bord. Quand ils ont fait une fois le parcours... ils recommencent. Jusqu'à ce que l'enseignant change la consigne. 
Les élèves sont donc en activité tout le temps, sauf pendant le temps de passation des consignes, ce qui représente un temps très réduit, car nous laissons une place importante à l'entrainement.

Des parents agréés au rôle simplifié
Les parents agréés sont placés à des endroits stratégiques du parcours, qui peuvent être plus difficiles à passer. Ils sont donc une aide essentielle pour les élèves, mais n'ont aucun groupe entier à gérer, et aucune consigne à passer durant toute la séance. 
Cela simplifie énormément la préparation de la séance et le temps de concertation avec eux en amont de la séance. Cela laisse plus de temps pour recueillir leurs observations à l'issue de la séance.  

Des élèves rassurés, qui peuvent progresser en toute sécurité
En restant continuellement le long du bord, les élèves peuvent progresser à leur rythme, en suivant les consignes qui leur sont données, et en ayant toujours un appui à portée de main.  

- Quatrième étape : lors de la dernière séance de natation, nous faisons passer le test d'aisance aquatique aux élèves qui sont arrivés au bout de leur cycle de natation. 

Poésie et chanson sur le thème de la mer

Voici une poésie de Corinne Albaut : 


Les secrets de la mer

J'ai trouvé des coquillages
Echoués sur une plage.
Ils m'ont parlé à l'oreille, 
Mais ils disent tous pareil : 
Bruit des vagues, bruit du vent, 
C'est lassant !
J'aurais voulu qu'ils me chantent
Les histoires effrayantes des épaves englouties
Et dans leur coques endormies, 
Des coffrets de pièces d'or, 
Des trésors !

Corinne Albaut



Et une chanson de Freddy Zucchet  (Extrait du CD "A la Mer", qui n'est malheureusement plus commercialisé... On peut écouter une version chantée sur le blog de vivimaternelle) :


LE POISSON EXTRAORDINAIRE

J’ai trouvé au fond de la mer
Un poisson extraordinaire
Il m’a dit : « monsieur bonjour !
Venez avec moi faire un tour »

Il m’a présenté ses amis
Un coquillage rouge et gris
Un vieux crabe mal rasé
Avec une algue dans le nez

J’ai trouvé au fond de la mer
Un poisson extraordinaire
Il m’a dit : « monsieur bonjour !
Venez avec moi faire un tour »

On a croisé des gens bizarres,
Des petits poulpes, des calamars
Et une sardine, ça c'est malin
Qui nageait sans son maillot de bain,


J’ai trouvé au fond de la mer
Un poisson extraordinaire
Il m’a dit : « monsieur bonjour !
Venez avec moi faire un tour »

Au fond d'la mer on trouve de tout,
Des pieuvres aux bras en caoutchouc
Des coquillages au ventre mou
Et des poissons qui dorment debout.


J’ai trouvé au fond de la mer
Un poisson extraordinaire
Il m’a dit : « monsieur bonjour !
Venez avec moi faire un tour »

Bernard l'Hermite, c'est mon copain,
Il me fait signe de la main,
Pourtant je ne lui ai jamais parlé,
Depuis toujours on se connaît.




La mer : textes et exercices pour les CP

Après un travail autour d'albums fictionnels en décembre et en janvier, voici les textes documentaires sur le thème de la mer, proposés au mois de février : 


- "les poissons"
- "les sous-marins"
- "les poissons des abysses"
- "ils explorent le fond des mers"

Pour chaque texte, il y a quelques images qui illustrent certains mots difficiles ou bien le texte dans son ensemble, quelques phrases à lire par les élèves, et un complément d'informations à lire par l'enseignant en bas de page.



avec, en plus, deux autres versions, sans les couleurs sur les sons complexes : 
- une version avec lettres muettes et liaisons indiquées
- une version sans autre aide que les mots-outils soulignés


Ils sont inspirés de quelques pages de cet album qui ne semble plus édité :  
"LA MER, pour répondre aux questions des enfants" 
(collection "L'imagerie pourquoi comment", éditions Fleurus) 


Et voici les exercices correspondants : 



La petite sirène : textes et exercices pour les CP

Voici les textes proposés au mois de janvier : 




avec, en plus, deux autres versions, sans les couleurs sur les sons complexes : 
- une version avec lettres muettes et liaisons indiquées
- une version sans autre aide que les mots-outils soulignés


Et voici les exercices correspondants : 

La petite sirène

"La petite sirène", Sébastien Pelon, Milan

La petite sirène, sous le charme d'un beau prince, décide de devenir humaine pour conquérir son coeur. Elle passe un pacte avec la sorcière des mers. Mais son bien-aimé tombe finalement amoureux d'une princesse.



Pourquoi le choix de cet album pour étudier l'histoire de "la petite sirène", qui est à l'origine un conte de Hans Andersen ?

- parce que le texte original est extrêmement long et complexe pour des élèves de CP

- parce que l'histoire, même si elle est très simplifiée, reste ici fidèle au conte original (non la petite sirène n'épouse pas le prince à la fin, comme dans le dessin animé de Walt Disney)

- parce que les illustrations sont belles et que les matières à toucher ont beaucoup de succès auprès des élèves.

Accueil

Bienvenue...

...sur ce blog.  Cette année, je me concentre sur la lecture au CP , à partir d'albums autour du monde . Alors, si vous n'util...